KidsOut World Stories

Joha et son âne    
Previous page
Next page

Joha et son âne

A free resource from

Begin reading

This story is available in:

 

 

 

 

Joha et son âne

Une histoire d’Arabe Saoudite 

 

 

 

 

 

*

Un jour, Joha monta à son âne pour aller au marché. Le fils de Joha marcha à côté de l’âne, tenant les rênes et parlant avec son père.

Quand le père et son fils passèrent un petit groupe de personnes rassemblées le long du chemin, les gens critiquèrent Joha.

 Ils dirent au vieil homme, « Comment pouvez-vous être tellement sans cœur, Joha ? Comment pouvez-vous monter l’âne pendant que votre fils est forcé de marcher à côté de vous ? »

Quand Joha entendit ces mots il descendit et il souleva son fils, le mettant sur le dos de l’âne à sa place.

Joha et son fils continuèrent leur voyage, Joha marcha à côté de l’âne, tenant les rênes dans les mains alors qu’ils faisaient leur chemin vers le marché.

Un mile en bas de la rue, Joha passa un petit groupe de femmes réunies autour d’un puits.

Quand les femmes virent Joha, elles étaient très choquées. Elles lui demandèrent, « Comment est-ce qu’un vieil homme marche pendant que son jeune fils monte à l’âne ? Surement ce n’est pas juste ! »

Donc, Joha monta sur le dos de l’âne avec son fils et ils continuèrent leur voyage.

Il se faisait tard dans l’après-midi, le soleil brillait haut dans le ciel et il faisait très chaud, mais Joha et son fils continuèrent encore leur voyage vers le marché. 

L’âne bougeait très lentement à cause du poids du père et du fils qu’il portait sur le dos, mais personne ne critiqua jusqu’ils soient rencontrés un groupe de gens rassemblés au bord de la ville où le marché avait lieu. Les gens montrèrent du doigt avec désapprobation quand ils virent que tous les deux Joha et son fils s’assoyaient sur le dos du petit âne qui s’avançait d’un pas vraiment lent sous le poids du père et du fils.

« Pourquoi vous deux montez-vous à un âne tel petit ? » crièrent-ils à Joha. « Est-ce que vous ne pouvez pas voir que vous êtes trop lourds, et ton âne ne peut pas soutenir votre poids ? »

« Je pense qu’il vaut mieux que nous descendions de l’âne et marchions, » dit Joha à son fils. « De cette façon, personne ne peut dire rien plus à nous. »

Donc, Joha et son fils descendirent de l’âne. Joha prit les rênes pour guider l’âne et il marcha avec son fils vers le marché au centre du village.

Mais quand Joha arriva au marché, beaucoup de gens rirent et critiquèrent et se moquèrent du vieil homme.

« Quel imbécile ! » déclarèrent-ils. « Quel type d’homme possède un âne et pourtant marche avec son fils quand il devrait monter ? »

Joha n’était pas en colère contre les gens parce qu’il se rendit compte qu’il n’est pas possible de faire plaisir à tout le monde tout le temps, et peut-être serait-il mieux si chaque homme décidait comment vivre sa propre vie.

Enjoyed this story?
Find out more here