KidsOut World Stories

La Tortue et le Lievre    
Previous page
Next page

La Tortue et le Lievre

A free resource from

Begin reading

This story is available in:

 

 

 

 

La Tortue et le Lievre

 

Tortoise and Hare Racing

 

 

Il était une fois, dans un champ pas trop lointain, un lièvre énergique et heureux et une tortue fatiguée.

Le lièvre heureux s’appelait Noel et la tortue fatiguée s’appelait Archibald. La tortue Archibald aimait dîner lentement, tandis que le lièvre Noel engloutissait son repas et courait autour d’Archibald en rond jusqu’au point qu’il avait la tête qui tourne.

Un jour, ils se disputaient …

« Je suis l’animal le plus rapide du monde, » a dit Noel. « Je suis plus rapide qu’un guépard espiègle, un kangourou joueur et un lapin rapide, » il s’est vanté.

« Taisez-vous, s’il vous plaît, » a dit Archibald en soupirant. « Vous êtes imbu de soi-même ! Si vous ne faites pas attention, vous serez mal en points ».

« C’est où le point » a demandé Noel. « C’est loin d’ici ? »

Archibald a levé les yeux au ciel et continuait à manger de la salade goûteuse.

« Arrêtez de vous disputer vous deux, » a dit un merle pendant qu’il les dépasse en vol.

« Non, c’est une affaire sérieuse, » a dit le lièvre Noel. « Je vais vous démontrer que je suis l’animal le plus rapide du monde ! »

« D’accord, » a dit la tortue Archibald. « On fera la course ».

Le lièvre Noel croulait de rire.

« Vous verrez, » a dit Archibald. « Je vais demander au vieux hibou sage Wallace d’organiser la course … »

Le vieux hibou sage Wallace a organisé la course pour le lendemain. Tous les animaux dans le champ se sont habillés dans leurs plus beaux vêtements, se sont brossés les cheveux, ils ont pris un drapeau et se sont préparé à encourager la tortue et le lièvre.

« Alors, à vos marques …prêtes ... partez ! » a crié Wallace … et c’était parti !

La tortue Archibald a pris la route très lentement, et le lièvre Noel s’est éloigné précipitamment et bientôt il était hors de la vue. En fait, il était si loin devant que lorsqu’il a regardé derrière lui, la tortue Archibald était invisible.

« Mince alors ! » a pensé Noel. « J’ai plus ou moins déjà gagné ! Je vais faire un petit somme sous cet arbre, il fait si chaud aujourd’hui ». Le lièvre Noel s’endormait rapidement.

Entretemps, la tortue Archibald cheminait lentement, en appréciant le soleil sur sa carapace et en mangeant parfois un peu de l’herbe. Il continuait à marcher d’un pas lourd et lent. Il a passé devant le chêne d’un pas lourd et lent, il a traversé le point d’un pas lourd et lent, il a passé devant l’étable d’un pas lourd et lent, il a même passé devant le lièvre Noel qui ronflait sous l’arbre. Il continuait d’un pas lourd et lent jusqu’à la ligne d’arrivée où le vieux hibou sage Wallace et tous les animaux se sont regroupés. Tous les animaux se sont rassemblés autour d’Archibald à pousser des cris de joie.

« Bravo ! Bravo ! Vous êtes le gagnant ! »

Noel s’est réveillé en sursaut à cause du bruit.

« Mince alors ! Que se passe-t-il ? Quel est ce bruit ? Tant pis. Je ferais mieux de finir la course et puis je peux dîner, » a-t-il pensé.

Le lièvre Noel est descendu précipitamment la colline envers la ligne d’arrivée. Mais en arrivant, à sa plus grande horreur, il a vu la tortue Archibald porter au coup une médaille d’or.

« Ce n’est pas vrai ! Il a probablement triché, » á crier le lièvre Noel. « Tout le monde sait que je suis plus rapide que lui ! »

La tortue Archibald n’a pas triché, » a dit le vieux hibou sage Wallace. « Il a gagné à la loyale. Lentement mais sûrement, en n’abandonnant jamais, Archibald a passé la ligne d’arrivée en premier. Désolée Noel mon vieux, mais vous avez perdu cette course. Ça vous donne une bonne leçon– qui veut voyager loin ménage sa monture ! »

Le lièvre Noel avait l’air malheureux et boudeur. La tortue Archibald avait de la peine pour lui et il a essayé de lui remonter le moral …

« Courage Noel ! C’était seulement une course » a dit Archibald. « Je suis certain que vous gagnerez la prochaine. Et je préfèrerais qu’on reste des amis plutôt que gagner toutes les courses du monde ».

À partir de ce jour-là, ils sont devenus de très bons amis et le lièvre Noel ne s’est jamais plus vanté.

Enjoyed this story?
Find out more here